top of page

Didier Ryugen Airvault

Enseigner le silence intérieur, faire taire les luttes et les conflits était le grand dessein du Bouddha pour les hommes.
La méditation zen est la pratique de ce silence.
Ordination-7_edited.jpg
IMG_5552 3.jpg
P1060294%25252520(1)_edited_edited_edite

Didier Airvault débute la méditation zen, en 1975, à Paris, en suivant les enseignements directs auprès de maître Taisen Deshimaru. Son enseignement était sincère, généreux, percutant, simple et axé sur la méditation, tout en s’adaptant à notre vie de chaque jour, avec créativité.

En 1978, en poursuivant ma vie professionnelle de réalisateur de documentaires, je reçois les préceptes de moine sous le nom de Ryugen, de maître Taisen Deshimaru.

Il a véritablement apporté la méditation zen en Europe, avec souffle, sans formalisme, ni conventions inutiles, en sachant que la méditation zen est véritablement universelle.

Maître Taisen Deshimaru décède en 1982, malencontreusement.

Tout en poursuivant la pratique, je rencontre maître Ryotan Tokuda Igarashi en 1989 à Paris et auprès de qui j'ai suivi les enseignements directs.
L’association Maha-Muni prend naissance, ainsi que la création du monastère Eitai-Ji.

Maître Tokuda Igarashi a été missionnaire du bouddhisme zen sôtô en Europe et en Amérique du Sud et est l’abbé du temple Sôken Ji au Japon. Il enseigne le zen, avec une fermeté imperceptible, une exigence souple, et une grande connaissance vivante des enseignements.

Didier Airvault a édité le Shobogenzo de maître Dogen par maître Gudo Nishijima, en français en quatre volumes à Daisen Editions

 

En tant que maître, avec cette expérience, dans la tradition du zen, Ryugen Airvault, poursuit cet enseignement et cette pratique de la méditation à Daisen Centre Zen  à Bruxelles et au cours de sessions, ceci depuis 2009 en Belgique.

 

 

IMG_2821_edited.jpg
bottom of page